L’aberration écologique des machines à capsules

Avant même leur commercialisation, le système des capsules de café était déjà une aberration. Les capsules font du café moins bon que des machines expressos italiennes, rendent le café plus cher, donnent moins de libertés dans le choix du café et surtout, ce processus est loin d’être écologique.

Je vous propose aujourd’hui de regarder quels sont leurs impacts, les promesses des sociétés qui commercialisent les capsules et enfin, je vous propose de déterminer quelles peuvent être les alternatives aux capsules polluantes.

Il existe maintenant un grand nombre de modèles différents de capsules pour les machines à café. On peut retrouver les capsules Tassimo, Nespresso, Keurig …Les capsules les plus connues sont celles de marque Nespresso, car ce sont les premières à être apparues sur le marché. Nespresso est également a ma connaissance la seule marque qui essaye de recycler ses capsules mêmes si, comme nous allons le voir au cours de cet article il y a beaucoup de perte.

Pour l’article j’ai choisi de parler des capsules Nespresso. Mais ce que je décris pour Nespresso s’applique aux autres marques.

Le recyclage des capsules Nespresso

L’image de la marque

Nespresso nous propose une section recyclage sur leurs sites. Le recyclage se découle en plusieurs points :

  1. Il faut placer les capsules usagées dans un sac vert fourni gratuitement par Nespresso. Nous pouvons obtenir les sachets en boutique ou par la poste.
  2. Une fois le sac plein, il nous faut le placer dans une poubelle de recyclage.
  3. Dans certaines villes le service de recyclage a un partenariat avec Nespresso. Nespresso récupère les sachets de capsules usagées et les traite.
  4. Nespresso sépare l’aluminium et le café et les recycle.
Recyclage de capsules Nespresso

La réalité

Il y a deux problèmes dans cette démarche. L’ensemble des utilisateurs ne prennent pas la peine de placer les capsules dans des sachets de recyclage. Si les capsules sont jetées individuellement dans les poubelles de recyclage, elles sont trop petites pour être retrouvées et être recyclées. C’est-à-dire que même si Nespresso soigne son image de marque en lançant des démarches de recyclage, elles ne recycleront jamais correctement l’ensemble des capsules. Actuellement, d’après le journal LesEchos, Nespresso recycle 20% des capsules et investit pour arriver à 50% d’ici 2025.

Si l’on regarde la vidéo promotionnelle de Nespresso concernant le recyclage des capsules, on remarque à 1 minute 25 qu’après avoir broyé les capsules pour en sortir le marc de café, qu’il y a plein de petits morceaux d’aluminium dedans. En voyant cela, j’ai l’impression qu’il y a une partie de l’aluminium qui se mélange a le marc de café et que cet aluminium se retrouve dans la nature. Mais peut être qu’ils filtrent le marc de café afin de récupérer les derniers résidus d’aluminium.

Les capsules biodégradables sont elles réellement écologiques ?

Il existe des capsules génériques aux capsules Nespresso. Historiquement, la première capsule générique à être apparue en mars 2010, quand Jean-Paul Gaillard, patron de Nespresso entre 1988 et 1997, a utilisé une faille dans un brevet de Nespresso qui lui a permis de commercialiser des capsules concurrentes. Il a lancé ses premières capsules compatibles fabriquées par sa société Ethical Coffee Company et vendu sous la marque Casino. C’était des capsules biodégradables.

Une capsule biodégradable Ethical Coffee

Mais sont-elles réellement écologiques ?

Et bien au risque de vous décevoir, la réponse est non. Les capsules génériques sont entourées d’un petit sachet en plastique (parfois un mélange de plastique et d’aluminium). Ce sachet permet de protéger le café de l’oxydation, car contrairement aux capsules Nespresso en aluminium, les capsules génériques ne sont pas étanches à l’air.

De ce fait, à cause de cette politique de suremballage, les capsules biodégradables ne sont pas écologiques.

On peut également débattre sur la capsule biodégradable elle-même. Car sa fabrication doit avoir un impact écologique et le plastique ou carton biodégradables ne sont pas aussi biodégradables que l’on peut le penser.

Finalement, pour moi la part “écologique” de ce type de capsules est mensonger et représente qu’un côté marketing.

En plus, personnellement, je trouve que les capsules biodégradables laissent un arrière-goût au café.

Et les capsules réutilisables ?

J’ai une expérience personnelle des capsules Nespresso réutilisables. Je partage mon expérience, mon avis et donne mes conseils pour les utiliser dans l’article suivant. Globalement, parmi toutes les capsules présentées ici, les capsules réutilisables sont les plus écologiques et permettent de choisir son café tout en le rendant moins cher. Par contre on perd le côté pratique des capsules. Ainsi, si vous tenez à acheter une machine Nespresso pour l’utiliser avec des capsules réutilisables, je vous le déconseille. Autant acheter une vraie machine expresso. Par contre, si vous voulez réduire le coût de vos capsules et être écologique, pourquoi pas. Vous aurez un goût semblable aux capsules Nespresso / aux capsules génériques.

Exemple de capsule réutilisable en métal

Notez que lorsque vous achetez une machine keurig, ils vous fournissent une capsule réutilisable.

Les capsules que l’on charge soit même et qu’on peut jeter

C’est aussi un système que j’ai essayé : des capsules biodégradables qu’on charge avec son café et qui sont biodégradables. Je pense en particulier au système “éco capsule”. J’ai testé l’”éco capsule” et je vous recommande fortement de ne pas investir dans ce type de capsules. Elles abîmeront votre machine, car elles sont très solides et difficiles à percer. En plus, je ne sais pas pourquoi, mais on n’arrive pas à atteindre la même pression qu’avec les capsules Nespresso. Elles donnent un drôle de goût au café et sont chères.

Si vous voulez charger vous-même des capsules pour choisir votre café et être écologique, prenez des capsules réutilisables. Pas un truc comme ça.

Les capsules à ne pas acheter !

Conclusion

Pour moi, les machines à café à capsules sont le reflet même de notre société. Les consommateurs sacrifient le côté financé, l’arôme et l’écologie au profit du côté pratique.

Si vous réfléchissez à acheter une machine à café et que vous êtes gourmés, je vous encourage à choisir une machine expresso plutôt qu’une machine à capsules.

Expresso VS Nespresso

Avec une machine expresso vous aurez

  • Un meilleur café
  • Le choix de choisir votre café moulu ou en grain
  • Un coût financier bien moins cher si bien qu’en quelques moins vous pourriez rembourser la différence de prix entre une machine Nespresso et expresso
  • Et un café bien plus écologique

Cependant, vous perdez le côté pratique des machines Nespresso. Au lieu de mettre 30 secondes avec une machine Nespresso à préparer un café, vous mettez 3 minutes avec une machine expresso. Et franchement, mettre 6 fois plus de secondes pour préparer son café n’est pas un problème.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Thomas Garcia
L’aberration écologique des machines à capsules
5 (100%) 1 vote
  1. Il est vrai que lorsqu’on y réfléchi, ce système est entièrement basé sur l’obsolescence programmée. À mon travail nous avons plusieurs machines à capsules et instinctivement nous finissons par l’utiliser.
    Alors qu’effectivement le café est moins bon qu’avec une machine traditionnelle.
    Je regarderai mon café autrement la prochaine fois ^^

    1. Bonjour Lulu,
      Oui ce système est complètement basé sur du marketing pour gagner de l’argent. Par exemple, l’impression est vraiment donné aux gens qui achètent les capsules en boutique Nespresso, qu’ils deviennent des gourmets, qu’ils achètent du café de grande qualité, qu’ils ont affaire à des gens qui s’y connaissent réellement en café (les vendeurs).
      En vérité ils ont affaire à un marketing très efficace.
      Tel que je l’explique dans l’article, les gens on sacrifié le gout, le coté économique et écologique pour le coté pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *