Lou Cocal : découverte d’un artisan biscuitier

Lou Cocal : découverte d’un artisan biscuitier

Au début du mois d’août, je suis parti en vacance en Dordogne dans le coin de Sarlat-la-Canéda. Un matin, en partant du camping, j’ai aperçu l’atelier d’un artisan biscuitier : Lou Cocal. Curieux, je m’y suis rendu et j’ai pu m’inscrire pour faire une visite guidé de la fabrique. À la fin de la visite, une dégustation nous est offerte. Ils nous proposent un café gourmand ou un chocolat chaud gourmand. Un vrai délice.

La “philosophie Lou Cocal”

Lou Cocal (qui veut dire “La noix” en Occitan) est une entreprise dont j’ai aimé la philosophie.

Leurs recettes sont élaborées avec pour ingrédient principaux des noix, châtaignes, oeufs, noisettes et le tout est produit localement.

Les biscuits qu’ils préparent sont comparables à ceux qu’on fait à la maison. Et pour cause : ils n’ont pas de conservateurs et sont uniquement composés d’ingrédients connus du grand public.

Cette politique a un revers pour l’entreprise. Les gâteaux ont une date limite de consommation (DLS) relativement courte. Pour cette raison, leur production est vendue localement dans sa quasi-totalité.

La visite de Lou Cocal

Bien que la création l’entreprise soit plutôt récente, les premières recettes sont quant à elles beaucoup plus anciennes. On nous l’explique pendant la visite. Si cela vous intéresse, j’ai pris en photo un emballage qui résume l’histoire (voir photo ci dessous).

Je visite une biscuiterie pour la première fois de ma vie. C’est rigolo de retrouver le même matériel qu’on possède dans notre cuisine, mais en taille XXL. Le plus impressionnant (à mon sens), est une grosse machine qui fait tomber la pâte à biscuit sur une sorte de tapis roulant. Le tapis roulant entre dans un four et les biscuits ressortent cuits de l’autre côté. Cette opération prend quelques secondes.

Les différents biscuits

En dehors de la zone de production, il y a une jolie petite boutique où on peut déguster et acheter leurs produits. Ainsi, j’ai pu gouter des “croquants aux noix du Périgord” ou encore des “fondants poires – chocolat”, différents types de sablés, des tuiles aux noisettes ou aux noix…

Ils ont développé un grand nombre de recettes et je trouve que les gâteaux (de par leurs côtés sucrés) accompagnent bien le café.

J’ai acheté quelques échantillons pour les ramener chez moi. Ma famille a pu en profiter et ils ont apprécié. La première réaction de ma mère fut de dire : “c’est un peu comme si c’était des gâteaux fait maison”. De mon coté, j’ai pu préparer des magnifiques et très bons cafés gourmands.

Je n’ai rien gagné à écrire cet article pour présenter Lou Cocal. Je l’ai fait de mon propre chef, car j’ai aimé leurs gâteaux et j’avais envie de partager cette découverte.

Comme Lou Cocal produit des biscuits fragiles avec une DLC courte, ils ne vendent rien par correspondance. Mon article vise surtout à inviter les gens qui seraient de passage dans cette région à venir leur rendre visite.

Voici leur site internet.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019 Thomas Garcia

Thomas Garcia

Mon intérêt particulier pour le bon café m'est apparu au cours d'un long séjour en Amérique du nord. Ne trouvant pas le café américain bon, j'ai fini par m'acheter une machine à café qui de fil en aiguille à développé chez moi cette passion.

Comments

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :